Notre nouvel pratique : le Slackline

Notre nouvel pratique : le Slackline

Après un test avec Elena dans les îles Lofoten, nous avons été emballés par cette pratique. Elle m’a semblée être une belle discipline à pratiquer en famille et un complément à ma pratique du yoga.

Qu’est-ce que le slackline ?

Le slackline (de l’anglais « ligne lâche ») ou slack est une pratique sportive récente s’apparentant au funambulisme.

Elle s’en distingue cependant clairement par l’utilisation d’une sangle élastique en polyester, ainsi que par l’absence d’accessoire de type balancier et d’une absence de stabilisation de la sangle. La sangle utilisée, appelée « slack », est tendue entre deux ancrages (tels qu’arbres, poteaux, points d’ancrage d’escalade…) à l’aide d’un système de tension facilitant sa mise en place (cliquet, mousquetons ou poulies). Cette facilitation permet la pratique en milieu naturel ou urbain, voire en intérieur. Cette polyvalence a joué un rôle significatif dans l’essor de la slackline, encourageant le « slackeur » à adapter la discipline selon ses préférences (highlinewaterlinerodeoline…). 

La nature élastique et dynamique de la slackline invite à y progresser en équilibre, mais aussi à y réaliser d’innombrables figures utilisant parfois le rebond, ce qui la rapproche d’un trampoline long et étroit. Ce sport est lié aux pratiques de l’escalade, des sports de glisse, du funambulisme au cirque, ou de certains agrès de gymnastiquecomme le trampoline ou la poutre.

C’est un très bon moyen de concentration, d’amélioration de son équilibre et de sa coordination. 

Ce n’est qu’au cours des années 2000 qu’un véritable essor peut avoir lieu, grâce notamment aux progrès techniques et au développement de fabricants et de distributeurs spécialisés dans les slacklines et le matériel associé (Slack.fr en 2006, Gibbon en 2007 par exemple). Le développement d’internet a également joué dans la popularisation de la slackline par la possibilité d’acheter le matériel en ligne, la publication de vidéos attisant la curiosité, et l’échange de conseils au sein de forums ou sur les réseaux sociaux.

C’est au début des années 2010 que la slackline devient véritablement connue du grand-public, avec des ventes dans des magasins non-spécialisés, et la multiplication de groupes de pratiquants dans le monde entier. Sa pratique semble particulièrement développée en France, en Allemagne, en Suisse, ainsi qu’aux États-Unis.


Notre expérience : 

Nous avons choisi un slackline pour débutant de la marque Gibbon (de très bonne qualité), acheté sur le site Trekkin.com et téléchargé leur Appli pour nous aider dans nos premiers pas 🙂 Je ne connaissais pas encore le site français « Slack.fr », mais j’aurais plutôt privilégié une marque française ! Leurs prix sont raisonnables et vous pouvez les appeler pour demander conseil !

Après un peu de pratique, je ressens très vite un meilleur encrage dans ma pratique du yoga 🙂

Liens utiles : 

https://www.slack.fr

https://www.gibbon-slacklines.com/en/

https://www.trekkinn.com/montagne?gclid=EAIaIQobChMIn6rD3fyI3gIVxbTtCh3x7QOTEAAYASAAEgLiOPD_BwE&gclsrc=aw.ds#fq=id_tienda%3A3&search=slackline&sort=score+desc,product(tm3,dispo)+asc&start=0

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *