Un beau texte pour célébrer le printemps…

Un beau texte pour célébrer le printemps…

Naître, c’est se déposséder, c’est s’accepter avec ses deux mains nues.

Et son visage à découvert.

Naître, c’est quitter son masque et ses déguisements.

Naître, c’est oser, c’est prendre le risque.

C’est quitter la terre ferme, c’est ne pas savoir à l’avance ce qu’il y a devant, c’est accepter l’inconnu, l’imprévu et la rencontre.

Naître, c’est inventer de nouveaux mondes qui deviendront des mondes nouveaux.

Naître, c’est tout laisser derrière soi, ses greniers et ses garde-manger, ses coffres-forts et ses sécurités, ses habitudes et ses certitudes.

Naître, c’est quitter son abri, c’est essuyer le vent de face et porter le soleil sur son dos.

Naître, c’est avoir trop froid et trop chaud. Naître, c’est n’avoir plus d’autre maison que le passage.

Naître, c’est accepter que le pain n’ait plus le même goût, et c’est accepter peut-être qu’il n’y ait plus de pain du tout…

Jean Debruyne

 

Nous nous retrouvons dans ce texte et espérons qu’il soit inspirant pour vous…

Renaître et vivre comme vous l’avez décidé…

Belle renaissance à chacun !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *